• Facebook Basic Black

© 2015 jean-philippe Astolfi - created with Wix.com

Note d'intention
"Culture du risque"

Proposition en réponse à un appel à candidature pour une résidence artistique au CAMAC à Marnay sur Seine

Pas de thème imposé - pour mémoire le Camac se trouve à l'intérieur de la zone de replis de la centrale nucléaire de Nogent sur Seine.

http://www.camac.org/

Les plans de prévention des risques naturels ou technologiques représentent sous forme symbolique les périmètres de risques dans lesquels les constructions, ainsi que les modes de vie sont réglementés en fonction des risques potentiels.
 

Transposés sur le terrain, ces données et ces plans se révèlent souvent pour les habitants qui vivent dans ces zones, d’une totale abstraction. Comment en effet imaginer un risque potentiel là où plusieurs générations ont vécu sans se soucier de la dangerosité des lieux, comment ressentir ce danger sans réels indices de sa présence ?
 

Mon travail photographique ne s’inscrit pas dans un registre documentaire engagé, il se veut seulement porteur d’un contenu dialectique à même d’engager une réflexion sur la nature de ce qu’est une limite et la manière dont l’espace se définit à partir de cette limite.

C’est autour de cette thématique, celle de la définition des périmètres de dangerosité que je vous propose de travailler, j’ai déjà eu l’occasion de faire plusieurs repérages sur des sites classés et il me semble qu’il y a là matière à questionner la culture du risque au regard de ce que pourrait être une culture de la prévention mais également pour moi matière à questionner la place de l’artiste dans la société et plus spécifiquement le rôle social que peut jouer la photographie documentaire.