• Facebook Basic Black

© 2015 jean-philippe Astolfi - created with Wix.com

Hinterland

(Extraits)

Marseille est un concentré de Méditerranée qui agit sur mes sens à la manière d’un élixir magique.
Le protocole était pourtant simple : s’adosser aux limites de la ville pour en tracer une vue en creux, rendre compte de ce qui se joue dans cet extrême où la ville se dissout. Le style documentaire semblait approprié à une démarche nourrie des réflexions des sciences humaines. Mais les images vécues sont plus fortes que les mots lus, surtout quand elles ont pris racine dans un esprit sensible à la peinture de paysages et à ces photographies encore chargées des codes picturaux que les explorateurs ramenaient des contrées lointaines. 

Le charme a opéré, il n’est plus question de donner à voir ce qui est mais ce que je vois dans ce qui est.