• Facebook Basic Black

© 2015 jean-philippe Astolfi - created with Wix.com

Passages à la limite

(Extraits)

« Chaque époque rêve la suivante… »

Michelet (1)

 

 

Passage à la limite :

 

En mathématique c’est l’extrapolation qui est réalisée lorsque qu’un résultat tend vers l’infini, il ne sera jamais possible de démontrer que le processus est terminé et que le résultat est atteint pour la simple raison que l’infini est inatteignable. Il faut donc se résoudre à interrompre le calcul et à considérer le résultat comme acceptable.

 

En philosophie c’est du même ordre ; penser la vérité par exemple est sans fin, définir ce qu’est la vérité c’est en tracer les contours mais il ne sera jamais possible de la définir précisément. Cela ne nous empêche pas de considérer certaines vérités comme acquises et de mettre le pied sur cet échelon pour continuer notre réflexion.

 

Walter Benjamin fait partie de ces philosophes qui ont poussé leurs réflexions jusqu’au point de basculement, celui qui nous fait passer d’un monde à un autre, il nous extirpe du passé pour nous faire passer dans le présent.

 

Ce qui m’intéresse précisément dans le passage à la limite c’est ce point de basculement ce moment où une réflexion même inaboutie est considérée comme suffisante pour en envisager les développements.

 

 

  1. Cité par Walter Benjamin, Gesammelte Schriften (G.S. : Œuvres complètes), tome I, vol. 1, p. 46,