"Pourquoi les paysages Cérétans font rêver"

(Extraits)

Travail photographique réalisé lors d’une résidence artistique à la Galerie Lumière d’Encre à Céret dans les Pyrénées orientales.

Cette résidence de 3 mois s’est déroulée entre novembre 2015 et févier 2016.

 

La question qui m'était posée : "Pourquoi les paysages Cérétans font rêver ?" m'a amené à aborder le paysage dans une approche qui simule l'enquête sociologique.

 

Poser la question « Pourquoi les paysages Cérétans font rêver ? » c’est poser d’emblée le principe que nous avons affaire à des paysages exceptionnels et qu’ils correspondent aux stéréotypes de ce qui est communément appelé « paysages de rêve ». Formulation que j’ai retrouvé dans de nombreux discours de Cérétans, discours mis à mal par la collecte de données réalisées.

 

En effet, dans ce cas, traiter du rapport que les habitants entretiennent avec leur environnement immédiat, c’est mettre en lumière un comportement que les psychologues désignent comme « une réduction de la dissonance cognitive »(1), cette capacité qu’a l’humain de mettre en cohérence une situation vécue avec un idéal imaginé.

 

 

(1) L. Festinger, A theory of cognitive dissonance, Stanford University Press

Lien vers la galerie Lumière d'Encre
(Cliquez sur la vignette)

149224_affiche_jp_astolfi_2_nov_2016_102

Lien vers le compte rendu de fin de résidence

_MG_7316w

_MG_7258w

_MG_7235w

_MG_7814w

_MG_6653w

_MG_6575w

_MG_6466w

_MG_6462w

_MG_6412w

_MG_6380w

_MG_6211w

_MG_6202w

_MG_6051w

_MG_6031w

_MG_6005w

_MG_5997w

_MG_5965w

_MG_5318w

© 2015 jean-philippe Astolfi - created with Wix.com